Que ta volonté soit faite et non la mienne

July 24, 2020

Avez-vous des plans pour cet été ?

Qui n’a pas de plan ?

Nos amis les dirigeants ont des plans; certes qui diffèrent les uns des autres.

Certains ont des plans « santé », d’autres des plans « financiers ».

Certains ont des plans bienveillants, d’autre malveillants.

Qui n’a pas de plan ?

 

Ce printemps, nous avions un plan d’aménagement paysager; Nous étions 3; On s’est harmonisé et cela a donné une création, une belle réussite à l’image de nos différentes valeurs : plus d’espace ici, moins d’espace là, plus coloré ici, plus sobre là, etc.

Au final, nous étions paisibles et joyeux.

Je découvre, pour ma part, que pour arriver à demeurer paisible et joyeux malgré les différences, il nous est demandé premièrement d’accepter que chacun a un plan, puis de se tasser du chemin pour laisser la création être.

J’avoue que cela est relativement facile à appliquer lorsque nous sommes 3 amis ayant des affinités naturellement compatibles.

 

Aujourd’hui, je me suis demandé comment je pourrais demeurer paisible et joyeuse en vivant au sein de notre société présentant des centaines, voire des milliers de plans différents.

Comment demeurer ici et maintenant sans fuir ni se battre, sans s’effacer ni s’imposer face à cette panoplie de perceptions divergentes, de plans d’actions incongruents, de bonnes volontés parfois immatures, de valeurs opposées, de multiples croyances matérielles et/ou spirituelles ?

 

Comment prendre notre juste place dans ce monde en pleine élévation de la conscience ?

 

Comme je crois à la loi du macrocosme et du microcosme, qui nous rappelle que le grand se trouve dans le petit, je me suis mise à méditer sur la « société » que nous avons formée pour notre projet d'aménagement paysager puis sur la « société » que nous avons créé avec mon amoureux en formant un couple.

Un enseignement grandement libérateur est de se demander souvent : Est-ce que je veux avoir raison ou être en paix, est-ce que je veux gagner ou rester amoureuse ?

Cette simple question nous conduit directement à sortir de notre guerre de pouvoir et à franchir le seuil du silence qui se trouve dans l’espace entre deux pensées, la porte du cœur.

Je découvre, en méditation, que lorsque le silence nous élève, à l’image de l’aigle, emportant notre esprit au-dessus des jeux de la matière et de nos égos assoiffés de reconnaissance et de vérité, une vue d’ensemble nous offre soudainement la compréhension qu’il existe un plan plus haut en Sagesse qui œuvre depuis la nuit des temps à l’éveil de notre humanité au rythme dicté par la nature divine qui se trouve en chacun de nous.

C’est l’Union avec la Sagesse présente en chacun de nous, même si elle est encore voilée par l’ignorance, qui me permet de retrouver et de ressentir la paix et la joie innées dans mon cœur profond même lorsque, troublé par les événements actuels, mon cœur de surface pleure.

J’aime toucher à cet état d’abandon logé toujours plus loin en moi où l’Amour divin me rappelle qu’un « Tout est parfait » œuvre en silence pour le bien de tous.

 

C’est seulement ici et maintenant, que le port du masque se vide de son contenu émotionnel et que l’obéissance aux directives et aux nouvelles procédures s’élève à une transcendante obéissance à « Que Ta volonté soit faite et non la mienne ».

C’est uniquement dans cet état de conscience illimité que toutes les parties de moi sont à nouveaux parfaitement en accord et que ma loyauté peut respirer librement.

J’aime croire que si chacun d’entre nous peut dès maintenant respirer profondément et librement là où il se trouve alors tout ce qui nous empêche d’être libre s’estompera naturellement par la grâce divine.

 

Notre juste place ne serait-elle pas alors un droit de naissance acquis ? 

En s'établissant ici et maintenant dans une posture à la fois humble et gracieuse, en se tassant du chemin et en laissant notre grandeur oeuvrer à la transformation de ce monde, la paix et la joie d'être pourraient rayonner partout sur la Terre. 

 

Cet état méditatif me ramène à la Grande Invocation, ce puissant mantra (ou prière) offert par le Maître de Sagesse Djwal Khul, dit le Tibétain qui nous rappelle qu'il existe, depuis la nuit des temps, un Plan sur la Terre.

 

 

Du point de Lumière dans la Pensée de Dieu,
Que la lumière afflue dans la pensée des hommes,
Que la lumière descende sur la Terre.

Du point d'Amour dans le coeur de Dieu,
Que l'amour afflue dans le coeur des hommes,
Puisse l’énergie christique revenir sur Terre.

Du centre où la Volonté de Dieu est connue,
Que le dessein guide le faible vouloir des hommes.
Le dessein que les Maîtres connaissent et servent.

Du centre que nous appelons la race des hommes,
Que le Plan d'Amour et de Lumière s'épanouisse,
Et puisse-t-il sceller la porte de la demeure du mal.

Que Lumière, Amour et Puissance
Restaurent
le Plan sur la Terre.

 

 

J’aime réciter cette Grande Invocation !

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Trois soins grandement transformateurs qui passent par le corps

September 20, 2018

1/3
Please reload

Posts Récents